Sous la pression islamiste, Taslima Nasreen est chassée de ville en ville

23 nov 2007 – L’écrivain bangladaise Taslima Nasreen, qui vit en exil en Inde, est chassée de ville en ville sous la pression de groupes islamistes qui veulent la faire expulser de ce pays, voire l’assassiner, pour ses blasphèmes supposés envers l’islam.
Vendredi, la police a exfiltré la romancière –surnommée depuis 15 ans « la Salman Rushdie du Bangladesh »– hors du Rajasthan (nord de l’Inde), où elle s’était réfugiée la veille après avoir été déplacée de Calcutta, la mégalopole de l’est, théâtre mercredi d’émeutes islamistes.
« Elle est arrivée sans prévenir. Alors, pour des raisons de sécurité, le gouvernement lui a demandé de partir », a déclaré le ministre régional de l’Intérieur, Gulab Chand Kataria. Lire la suite »

Publié dans Data Bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Sous la pression islamiste, Taslima Nasreen est chassée de ville en ville

L’écrivaine Taslima Nasreen poursuivie pour offense à l’Islam

L’écrivain bangladaise Taslima Nasreen, qui a été agressée en public en Inde la semaine dernière par des activistes musulmans, est maintenant poursuivie pour offense à l’Islam, a annoncé lundi la police indienne.

Jeudi dernier, au club de la presse de la ville d’Hyderabad, dans le sud de l’Inde, des partisans d’un groupe musulman ont jeté à la figure de la romancière des bouquets de fleurs, des vases et un cartable et ont tenté de la frapper avec des chaises. Mme Nasreen, choquée, s’en est sortie avec quelques bleus.

Mais le dirigeant du parti incriminé a ensuite porté plainte contre l’écrivain pour avoir heurté la sensibilité des musulmans par ses écrits anti-islamiques, a indiqué un policier, L.K. Shinde. Lire la suite »

Publié dans Data Bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur L’écrivaine Taslima Nasreen poursuivie pour offense à l’Islam

Taslima Nasreen agressée par des musulmans en Inde

Des activistes d’un groupe musulman indien ont agressé jeudi en public l’écrivain bangladaise Taslima Nasreen exilée après avoir été menacée de mort par des islamistes au Bangladesh et en Inde.

Mme Nasreen était au club de la presse de la ville d’Hyderabad, dans le sud de l’Inde, lorsque 60 partisans d’un parti musulman ont violemment perturbé la réception du lancement de l’un de ses livres traduits, a expliqué la police. Lire la suite »

Publié dans Data Bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Taslima Nasreen agressée par des musulmans en Inde

«L’islam est incompatible avec les droits de l’homme»

Menacée de mort par une fatwa lancée par des fanatiques, Taslima Nasreen vit en exil depuis plus de dix ans. Symbole de la lutte pour la libération de la femme, l’écrivain bangladaise a reçu le 16 novembre dernier le prix Unesco-Singh 2004, doté de 100 000 dollars, pour la promotion de la tolérance et de la non-violence. Elle a fait du combat contre l’obscurantisme religieux et l’oppression des femmes sa raison de vivre. Entretien avec une femme rebelle. Lire la suite »

Publié dans Data Bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur «L’islam est incompatible avec les droits de l’homme»

Discours de Taslima Nasrin, Lauréate 2004 du Prix UNESCO-Madanjeet Singh

L’écrivain et journaliste bangladeshi, Taslima Nasrin, s’est vue attribuer le Prix UNESCO-Madanjeet Singh pour la promotion de la tolérance et de la non-violence. Elle a prononcé un discours lors de la remise de ce prix le 16 novembre 2004 au Siège de l’UNESCO à Paris.

Je tiens à exprimer toute ma gratitude pour le Prix UNESCO-Madanjeet Singh 2004 qui m’a été attribué.

Le Bangladesh, où je suis née, compte plus de 30 millions d’habitants, c’est l’un des pays les plus peuplés au monde : plus de 1500 personnes entassées au kilomètre carré. C’est un pays où 70% de la population vit en deçà du seuil de pauvreté, où plus de la moitié de la population est analphabète, un pays où le système de santé est insuffisant et où le taux de mortalité infantile reste élevé. Pour près de 40 millions de femmes, l’accès à l’éducation est impossible, l’autonomie irréalisable. Lire la suite »

Publié dans Data Bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Discours de Taslima Nasrin, Lauréate 2004 du Prix UNESCO-Madanjeet Singh

Briser les chaînes de la religion

Le Coran offre un véritable statut juridique aux femmes, mais ce statut les maintient dans une évidente infériorité vis-à-vis des mâles (elles acquièrent un droit à l’héritage inférieur de moitié à celui des hommes ; leur témoignage a devant les tribunaux la moitié de la valeur de celui d’un homme, etc). Cette longue liste de différences devant la loi par rapport à l’homme est en fait plus longue que les égalités – dans les faits comme dans les écrits. Une autre exemple très connu :
Le Coran permet aux musulmans d’avoir jusqu’à quatre épouses légitimes, à condition d’être capables de les traiter de façon parfaitement équitable. Mais que signifie donc ce « à condition » ? Pas grand-chose en réalité. Tout comme ce statut juridique qui ne fait que les emprisonner définitivement dans un statut de femme et non pas d’être humain.
Attardons-nous plutôt sur la condition de la femme musulmane, au Bangladesh par exemple, avec Taslima Nasreen. Lire la suite »

Publié dans Data Bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Briser les chaînes de la religion

Accusée de blasphème contre l’Islam, elle est menacée de mort

L’écrivaine bangladeshi Taslima Nasreen a dénoncé à travers ses écrits l’oppression des femmes par les intégristes musulmans dans son pays. Accusée de blasphème contre l’Islam, elle est menacée de mort par une fatwa et a trouvé refuge en Suède.

C’est aujourd’hui la journée internationale de la femme : dans quelle mesure pensez-vous que cette journée contribue à améliorer le sort des femmes à travers le monde ?
Je ne pense pas que cette journée soit vraiment utile, car la plupart des femmes ignorent totalement ce que signifie le 8 mars. Les femmes pauvres ou analphabètes, c’est-à-dire 80% des femmes qui vivent en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient, ne savent rien de cette journée. Aujourd’hui, des femmes seront victimes de trafics, ou bien maltraitées ou même tuées, comme elles le sont tous les jours, et cette journée ne signifiera rien pour elles. Dans les pays occidentaux, les féministes vont manifester, mais la plupart des femmes dans le monde n’en auront pas conscience. Pourtant, je crois qu’il est important de faire quelque chose au moins pendant une journée. Même si c’est malheureux de penser que sur les 365 jours que compte une année, un seul est réservé aux femmes et 364 aux hommes… Lire la suite »

Publié dans Data Bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Accusée de blasphème contre l’Islam, elle est menacée de mort