Islam : des textes religieux anachroniques et déplacés

Pour les fondamentalistes, il était impossible de tolérer que je dise que les textes religieux étaient anachroniques et déplacés. Quelle ne fut pas leur fureur quand ils m’entendirent affirmer que la loi religieuse, qui établit des discriminations à l’égard des femmes, devait être remplacée par une loi laïque et par un code civil cohérent.

Par centaines de milliers, les extrémistes sont descendus dans les rues pour exiger que je sois mise à mort par pendaison. Une fatwa fut déclarée contre moi, ma tête fut mise à prix. Au lieu d’engager des poursuites contre les fondamentalistes, c’est à moi que s’en prit le gouvernement. Je fus condamnée pour avoir froissé les sentiments religieux du peuple. Un mandat d’arrêt fut décerné contre moi.

Malgré ces pressions, j’ai continué à écrire (…) Je me suis prononcée très clairement en faveur de la séparation de la religion et de l’État, d’une loi laïque, de l’éducation laïque. [lire le texte intégral]

Publicités
Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Islam : des textes religieux anachroniques et déplacés
%d blogueurs aiment cette page :