« Lorsque j’ai critiqué l’islam au nom des femmes, les fondamentalistes sont devenus fous »

Lorsque j’ai tenté de critiquer l’islam au nom des femmes et de la justice, les fondamentalistes sont devenus fous. Ils n’ont pas accepté de débattre, ils n’ont pas argumenté, ils ont seulement voulu me faire taire et me tuer.

Ils ont décrété une fatwa que le gouvernement a cautionnée au lieu de les sanctionner. Ce n’était pas illégal, puisque le Coran dit que l’incroyant doit être tué: Allah le permet. Pour sauver ma vie, j’ai été forcée de me cacher et de quitter mon pays. [lire le texte intégral]

Publicités
Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur « Lorsque j’ai critiqué l’islam au nom des femmes, les fondamentalistes sont devenus fous »
%d blogueurs aiment cette page :