Islam, viols et crimes d’honneur

Il n’y a pas de crimes d’honneur au Bangladesh, mais le viol est très répandu. Quand une femme est violée, toute sa famille est humiliée. Lorsque deux familles sont ennemies, il arrive que les hommes de l’une violent les femmes de l’autre pour la déshonorer. Les violeurs ne sont presque jamais inculpés ou condamnés.

Le taux de suicide chez les femmes violées est très élevé : elles ne sont pas tuées par des proches, mais se suicident pour racheter l’honneur de leur famille. Il y a une autre pratique courante au Bangladesh, celle des attaques à l’acide. Un amoureux éconduit, par exemple, peut jeter de l’acide au visage de la femme qui l’a repoussé.

Les fatwas sont également très fréquentes : les intégristes prononcent des fatwas contre les femmes qui ne suivent pas les préceptes de l’Islam, et ils les lapident. Ca arrive souvent.

Ce sont des lois religieuses qui donnent leur pouvoir aux intégristes. Le droit de la famille est fondé sur la religion, et comme la religion officielle est l’Islam, les intégristes prônent l’application de ce qui est écrit dans le Coran. Le gouvernement ne prend aucune mesure contre eux car cela reviendrait à s’attaquer à l’Islam. Si au lieu d’un droit islamique, on avait un droit séculier avec séparation entre Etat et religion, il serait plus facile de mettre ces criminels en prison et d’établir en pratique l’égalité entre hommes et femmes. [lire le texte intégral]

Publicités
Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Islam, viols et crimes d’honneur
%d blogueurs aiment cette page :